10/12/2007

poeme (je m'appelle)

Je m'appelle Larme
Je naît dans tes yeux quand tu baisse les armes,
Je coulent lentement le long de ta joue
Et fini au creux de ton cou,

Je m'appelle Blessure,
Je suis comme un trou dans un mur,
J'apparait quand tu as mal
Que la vie est bien trop fatal

Je m'appelle Souffrance,
J'hante ton âme douloureuse,
Quand tu vis la dépendance
Lors d'une histoire amoureuse ou autre,

Je m'appelle Désir,
J'anime ton corps
Lorsque les sentiments sont trop fort
Qu'une preuve d'amour tu veux offrir,

Je m'appelle Espoir,
Il envahit ton esprit,
Et te fait croire en ce que tout haut tu ne dis,
Loin de toi, il exile le noir,

Je m'appelle Jalousie,
J'apparait Quand elles sont trop près de lui,
Quand tu veux que ca soit juste lui et toi,

Je m'appelle Sentiment,
Je remplis ton petit coeur,
Seme en toi le tourmant,
Te fais souvent peur,

Je m'appelle Complicité
Un sentiment primordiale
Qu'entre lui et toi, il faut préserver,
Pour avoir une vie formidable,

Je m'appelle Magie
Je te fais planer,
Et de couleurs vives peint ta vie,
Je te fais rêver,

Je m'appelle Amour
Lorsqu'on pense à moi,
On pense à tous ces mots là,
Je rime avec toujours,

Je rend les gens heureux,
Leur montre que la vie est belle,
Qu'une vie à deux
C'est une vie éternelle.

21:32 Écrit par votre amie dans Poème | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : je m appelle, poeme |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.